LES ULTIMES - Laurence Equilbey, chef d'orchestre
  • Le blog

LES ULTIMES

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart
Symphonie n° 41 « Jupiter »
Franz Schubert
Symphonie n° 9 « La Grande »

Deux oeuvres majeures, deux symphonies ultimes pour chacun de leur compositeur. La Symphonie n° 41 de Mozart, surnommée « Jupiter » au début du XIXe siècle, porte le genre au sommet de l’écriture classique tout en lui apportant une touche opératique. Trente ans plus tard, c’est au tour de Schubert d’achever sa dernière symphonie, surnommée « la Grande » – une partition qu’il n’entendra jamais de son vivant, rejoignant le cercle maudit des compositeurs morts après avoir écrit leur 9e symphonie (Beethoven, Dvořák et Mahler). Deux symphonies lumineuses et triomphantes dans la tonalité de l’ut majeur. Deux revanches posthumes.

1h55 avec entracte

Distribution

Insula orchestra
Laurence Equilbey, direction

dates

  • nov
    30

    20h30 - Aix-en-Provence, Grand Théâtre de Provence
  • déc
    8

    20h30 - Île Seguin, La Seine Musicale
  • nov
    26

    18h - Katowice (Pologne), Salle de l'Orchestre de la Radio Nationale
  • nov
    23

    19h - Varsovie (Pologne), Philharmonie
Autres programmes à découvrir