• Le blog

À propos de

Insula orchestra

Fondé en 2012 par Laurence Equilbey grâce au soutien du Département des Hauts-de-Seine, Insula orchestra est en résidence à La Seine Musicale. Il est en charge d’une partie de la programmation de l’Auditorium de 1 150 places.

Insula orchestra rayonne en France et à l’international, dans de grands lieux et festivals prestigieux. Depuis sa création, il a notamment été invité aux Philharmonies de Paris, Hambourg, Cologne, Essen, Varsovie, à la Mozartwoche de Salzbourg, à l’Opéra Comique, au Stadtcasino à Bâle, au Louvre Abu Dhabi et au Lincoln Center à New York. Depuis deux saisons, Laurence Equilbey confie la direction d’Insula orchestra à des chefs invités : Leonardo García Alarcón, Christian Zacharias puis Speranza Scappucci et Duncan Ward cette saison.

Insula orchestra joue sur instruments d’époque, avec un répertoire allant principalement du classicisme au romantisme et des programmes aussi bien symphoniques qu’avec chœur et solistes ou lyriques. Mozart, Beethoven, Schubert et Weber sont au centre de ce répertoire. L’orchestre revisite les formats et les codes de la musique classique en créant régulièrement un dialogue entre la musique symphonique, l’espace et la scène.

Un projet complet et innovant d’actions culturelles et pédagogiques est développé sur l’ensemble du territoire des Hauts-de-Seine et lors de ses tournées. L’orchestre propose par ailleurs autour de chaque programme une constellation de nouvelles formes numériques, artistiques ou pédagogiques, clips, web-séries…

La saison s’articule autour de trois temps forts scéniques : la reprise du Freischütz de Weber dans une mise en scène par la Cie de magie nouvelle 14:20 (Grand Théâtre de la Ville du Luxembourg, Théâtre des Champs-Élysées, Barbican Centre à Londres), une création scénique participative de La Fura dels Baus autour de la Symphonie n° 6 « Pastorale » de Beethoven (Grand Théâtre de Provence, La Seine Musicale, Konzerthaus à Dortmund, Shanghai Grand Theatre) et enfin, à nouveau avec la Cie 14:20, un cabaret magique autour de la figure de Mozart (Grande Seine de La Seine Musicale).

L’orchestre se distingue régulièrement avec des web-projets innovants et décalés : les Flashmobs’Art avec les danseuses étoiles Marie-Agnès Gillot et Alice Renavand au Château de Versailles en 2013, l’événement Take the baton en 2014, le Happening musical à la Salle du Jeu de Paume en 2015, ou encore les web-séries Log book / Journal de bord autour des sorties de disques (celui autour de « Mozart Requiem » a été vu près de 100 000 fois).

Après la sortie la saison dernière de ses deux disques dédiés à Beethoven – les Concertos pour piano n° 4 et 5 puis le Triple Concerto et la Fantaisie chorale (Warner Classics – Erato) -, Insula orchestra et Laurence Equilbey enregistrent cette saison Magic Mozart, extraits d’opéras de Mozart avec Sandrine Piau, Jodie Devos, Lea Desandre, Stanislas de Barbeyrac et Florian Sempey, puis l’essentiel du Freischütz de Weber.

Insula orchestra est soutenu par le Département des Hauts-de-Seine et est en résidence à La Seine Musicale. Deux Partenaires Fondateurs accompagnent Insula orchestra : Fondation d’Entreprise Michelin et Grant Thornton. accio réunit individuels et entreprises autour des actions artistiques et pédagogiques initiées par Laurence Equilbey. Insula orchestra est membre de la FEVIS et de la SPPF.